Développer le respect dans la vie professionnelle

 Jeudi 10 octobre 2019

Le respect dans les relations est-il possible dans la vie professionnelle, ou est-il une utopie ? Est-il possible de le favoriser et de le développer, par la formation, quel que soit le secteur professionnel ? L'expérience acquise par des formateurs dans plusieurs EHPAD apporte des réponses concrètes à ces questions. En effet, plusieurs EHPAD ont formé, avec Huco, l’ensemble de leur personnel au respect dans la vie professionnelle. Bien sûr, on pense d’abord aux personnes âgées accueillies dans ces structures, qui sont souvent dans un état de dépendance ou de grande vulnérabilité. Pris par la pression du temps ou des urgences, on peut facilement ne plus respecter le rythme ou les besoins spécifiques des personnes. … 


Mais parfois, les résidents sont eux-mêmes de mauvaise humeur, très désagréables sinon insultants envers le personnel. Comment gérer toutes ces situations ? Dans ces stages, nous partons toujours de l’expérience du personnel, et analysons beaucoup de situations concrètes, en aidant toujours les stagiaires à trouver en eux-mêmes leur réponse personnelle adaptée à chaque cas particulier. En effet, les savoir et savoir-faire ne suffisent pas pour toutes les situations : développer un savoir-être, respectueux de soi et de l’autre, adapté à chaque cas particulier, permet de trouver la réponse juste au moment présent. 
Mais le respect dans la vie professionnelle ne concerne pas que les personnes âgées en EHPAD, les malades dans les établissements de santé, ou les clients dans les entreprises marchandes. Il regarde aussi la relation aux collègues, quel que soit le niveau hiérarchique. Il est important aussi entre équipes de travail. On a souvent une pensée englobante : on ne regarde plus la personne dans sa singularité, mais la fonction qu’il occupe : « Tous les … sont … » Pour changer de regard, il convient de se décentrer de soi et de ses seules aspirations et besoins, pour entendre vraiment ceux des autres, et tenir compte de l’intérêt général. Beaucoup de personnes se côtoient parfois pendant de nombreuses années, sans jamais s’être vraiment intéressées aux aspects positifs et aux aspects ingrats des fonctions occupées par ses collègues. Quand un échange de qualité a lieu sur ces thèmes, les relations changent vraiment ! 
Une dimension importante du respect dans la vie professionnelle, mais habituellement peu considérée, est la capacité à s’interpeller sans s’agresser. On croit souvent que respecter l’autre, c’est le laisser tranquille, et ne pas l’interpeller, quand on le voit commettre une erreur ou une faute. Or, en ne disant rien, on cautionne en fait son geste, on s’en rend complice. Le respecter, c’est en fait oser l’interpeller : c’est croire en sa capacité d’évolution, et lui offrir cette chance de pouvoir changer. Et il existe une manière d’interpeller, qui relève d’un savoir-faire, qui minimise les risques que l’autre se sente agressé et réagisse négativement. Dans les formations HUCO sur ce thème, nous proposons des mises en situation pour développer cette compétence. Et, lorsque l’autre refuse de changer et continue d’avoir un comportement inadapté à sa fonction, alors qu’on a dialogué avec lui à ce propos ? Doit-on saisir la hiérarchie ? Est-ce de la délation, comme peuvent le penser certains ? Ou est-ce se vivre comme responsable, solidaire des missions confiées au collectif de travail ? Est-il vraiment respectueux de se taire et de fermer les yeux ? 
On le voit au travers de ces quelques exemples, qui sont loin de faire le tour de ce que recouvre la notion de respect dans la vie professionnelle : ce sujet permet d’aborder beaucoup de questions très pratiques et de difficultés fréquentes dans les relations au travail. Développer un respect authentique contribue à un engagement de chacun dans ses missions professionnelles. Cela apporte un mieux-être réel de chaque personne, et une ambiance de travail plus apaisée et constructive. Je rêve que ces savoir-faire et savoir-être se développent au sein des structures professionnelles ! Que de souffrances seraient évitées ! Que d’énergies brimées ou frustrées se libéreraient ! 

Régis Halgand, formateur agréé PRH 

logo © 2018 / PRH Formation Développement - 2 rue du Plat d'Etain - 37000 TOURS - t : 09 75 61 42 87